Institut Français Hypnose Ericksonienne
institut Français Hypnose Ericksonienne  
 


ENSEIGNANT
EN HYPNOSE


(suite)

par Olivier LOCKERT
Maïtre-Enseignant international en Hypnose Ericksonienne
Enseignant en Programmation Neuro-Linguistique
Fondateur de l'Hypnose Humaniste
Auteur de “Hypnose” (Editions IFHE)

 

Page 1 - Page 2

 

Enseigner l'Hypnose par l'Hypnose !

En PNL, comme en maths, physique, français, histoire, etc., la matière est somme toute assez "logique". Vous pouvez l'apprendre dans les livres et, si vous avez bien compris, la retransmettre à d'autres, même si vous n'en avez pas ou peu d'expérience pratique...

Ce n'est pas possible en Hypnose où les structures et processus ne sont pas toutes "logiques", loin de là ! Agissant directement au niveau inconscient, elles sont vécues immédiatement et émotionnellement par les personnes en apprentissage ; elles demandent donc de la part du formateur ou de l'Enseignant une bonne dose d'intégrité, de respect d'autrui, de prudence quasi obsessionnelle et d'intuition thérapeutique, acquise par une longue pratique et la rencontre de multiples situations d'urgence différentes.

Techniquement parlant, il n'y a que peu d'écart entre une séance d'hypnothérapie et une formation en Hypnose correctement enseignée (même si, "en formation, on n'est pas en thérapie !" et que les deux mondes n'ont rien à voir)...

Pour transmettre l'Hypnose, un bon programme ne suffit pas, il faut être quelqu'un qui a quelque chose à enseigner. Il faut avoir vécu.

En plus de la technique, l'Enseignant en Hypnose transmet son savoir, son expérience, ses sensations, ses astuces. L'esprit de la pratique. Rien qui ne se trouve dans les livres, aucune théorie au sens stricte, car chaque notion doit être vécue, physiquement et psychologiquement, par les stagiaires avant d'être expliquée consciemment... Cela tient plus de l'art que de la technique, il faut être sensoriellement ouvert, observateur, extrêmement rapide et réactif, et être capable de rester zen en toute situation.

Une formation en Hypnose se construit en interaction permanente avec le groupe, pas question de lire ou réciter ! L'Enseignant utilise les outils hypnotiques au profit de ses élèves, en même temps qu'il les leur apprend. C'est très amusant à faire... lorsqu'on est capable de le faire !... Et je peux dire honnêtement que je n'en aurais jamais été capable, au niveau minimum d'un vrai professionnel de l'enseignement, avant les dix premières années de ma pratique thérapeutique de l'Hypnose.

Maintenant, une personne qui aurait suivi la formation IFHE gagnerait beaucoup d'années de pratique (contrairement à moi qui ai dû apprendre tout seul, à l'époque : j'ai exercé 8 ans avant d'avoir la chance de rencontrer Carol Erickson !)... Disons qu'aujourd'hui, il faudrait encore bien 3 ou 4 ans d'expérience à un thérapeute avant de pouvoir se lancer à enseigner l'Hypnose.

Pratiquement toute la formation d'Hypnose Ericksonienne se passe en "hypnose conversationnelle", une chose qui ne se découvre aussi qu'avec l'expérience. Il m'a fallu aussi près de dix années avant que cette "hypnose conversationnelle" ne devienne vraiment efficace... Il faut plus que parfaitement maîtriser l'hypnose formelle ("ordinaire" ou "déclarée") pour que l'hypnose conversationnelle fonctionne réellement...

La technique une fois intégrée, l'Enseignant en Hypnose Ericksonienne peut se concentrer sur l'utilisation de celle-ci pour la pédagogie, et la gestion des dizaines de réactions différentes et simultanées d'un groupe d'adultes en état (inconsciemment) modifié de conscience ! L'Enseignant Ericksonien fait ainsi en permanence 36 choses à la fois : le cours n'est que l'aspect visible d'un processus très complexe - ce qui décourage habituellement les "candidats Enseignants Ericksoniens" souvent dès la première matinée de formation... Il y a un monde entre ce qui se voit et se vit, et l'art nécessaire à produire cet impact sur les élèves.

On ne retrouve pas ce paramètre en formation d'Hypnose Humaniste, ce qui la rend plus facile à enseigner. L'Enseignant peut se concentrer uniquement sur son cours, il n'a pas à faire plusieurs choses en même temps, comme en cours d'Hypnose Ericksonienne... L'Hypnose Humaniste est une approche où on cherche à apporter davantage de conscience (de soi, des autres, etc.) aux personnes. Il n'y a donc pas de suggestions, de "manipulation" (thérapeutique) inconsciente, etc. .

Dans l'une comme l'autre pratique, en Hypnose Ericksonienne comme en Hypnose Humaniste, il ne peut y avoir de "formation" d'Enseignant, au sens scolaire (un groupe de gens dans une salle avec des cours théoriques et des exercices), tant ce monde est différent des autres. On n'apprend pas "en cours" ou "dans les livres" à communiquer d'âme à âmes. La capacité à enseigner ne s'achète pas...

Le "titre" d'Enseignant s'acquiert donc à l'IFHE comme je l'ai acquis moi-même de Carol Erickson, Ernest Rossi, Jay Haley et André Weitzenhoffer, puis Richard Bandler : par la reconnaissance de votre pratique thérapeutique et pédagogique par un ou une aînée.

Après votre formation en Hypnose, lorsque vous aurez emmagaziné suffisamment d'expérience professionnelle, et si vous avez de bonnes bases pour parler en public avec facilité : vous commencerez donc par apprendre à devenir "formateur en Hypnose", sur une ou deux journées de cours.

Vous vous entraînerez sur les thèmes que vous maîtriserez déjà. Puis, vous élargirez vos domaines de compétences, journées après journées, thème après thème... La technique d'enseignement hypnotique et l'expérience venant, vous parviendrez au fur-et-à-mesure au niveau suffisant pour mériter le titre d'Enseignant.


Trois conditions et deux façons de faire...

Après plus de 25 années de pratique personnelle et professionnelle de l'Hypnose, avec l'expérience de l'enseignement de l'Hypnose depuis 1993, la reconnaissance de mes pairs au niveau international, et appuyé par une douzaine d'ouvrages sur l'Hypnose sous toutes ses formes, diffusés dans 60 pays où ils font référence, j'ai commencé à former d'autres "Enseignants en Hypnose" (Ericksonienne et Humaniste).

On appelle très pompeusement cela être un "Maître-Enseignant", car c'est simplement le nom que l'on donne à la personne qui forme des "Enseignants" (c'est la même chose en PNL). Ne vous préoccupez donc pas du titre, ce n'est pas le plus intéressant.

Retenez juste qu'un "Enseignant" (hypnose ou PNL) peut former des "Praticiens" et des "Maîtres-Praticiens" et qu'il faut être "Maître-Enseignant" pour pouvoir former des "Enseignants". C'est logique.

LA PNL a ses conditions pour devenir "Enseignant" puis "Maître-Enseignant". On peut suivre un cursus quasi traditionnel, des formations, comme pour les niveaux précédents...

En Hypnose, devenir "Enseignant" est à la fois plus simple et plus compliqué, car cela passe par une reconnaissance professionnelle, individuelle, de vos compétences... Rien qui ne s'acquière en formation. Le processus pour devenir Enseignant est donc individuel et personnalisé.

Désireux de transmettre la connaissance au plus grand nombre, mais dans le respect des hauts niveaux d'exigence et de qualité qui sont les nôtres à l'IFHE, j'ai mis en place 3 conditions à l'obtention du titre d'Enseignant en Hypnose.
Certains de mes confrères (américains pour la plupart) sont plus souples, d'autres au contraire plus sévères. L'IFHE étant réputé pour ses formations de très haut niveau, nous ne pouvions former d'Enseignant en Hypnose de niveau "moyen". Nous avons tâché de vous proposer un cursus alliant sérieux et simplicité...

En tant qu'Enseignant IFHE, vous serez dépositaire d'une réputation de qualité qu'il vous faudra entretenir, respecter et transmettre.

Voici les trois clauses indispensables pour obtenir le titre d'Enseignant IFHE en Hypnose (Ericksonienne ou Humaniste) :

1- Avoir achevé une formation complète : cela va sans dire, mais quand même plus sûr en l'écrivant !... J'entends par "formation complète", le Praticien et le Maître-Praticien en Hypnose (ce que l'on appelle un "post-maître" dans certaines écoles, puisqu'à l'IFHE le Maître-Praticien correspond à ce "post-maître", soit plus de 50 jours de formation et de supervision).
Encore faut-il que l'enseignement ait été dispensé par un véritable Enseignant en Hypnose, dans une école reconnue, et non par un "commerçant vendant de l'hypnose"...

La plupart des futurs "Enseignants en Hypnose" ont refait la formation IFHE une dizaine de fois, sur chaque niveau, en tant que simple élève comme en tant que "personne ressource", afin d'en comprendre vraiment les tenants et aboutissants, la mécanique et les différentes exigences - et cela seulement pour leur pratique thérapeutique de l'Hypnose ! Cela montre leur passion et leur engagement. Cette meilleure compréhension n'a pas immédiatement fait d'eux des "enseignants" mais au moins des hypnothérapeutes au-dessus de la moyenne.

C'est le niveau minimum, qui fait un très bon praticien et, pourquoi pas, un bon formateur en Hypnose... C'est ce niveau qui est exercé jusqu'à l'excellence par l'apprenti-Enseignant, notamment par de nombreuses lectures, afin d'acquérir une très bonne connaissance de chaque niveau de sa pratique, aussi bien de manière technique qu'historique.

Ce qui nous mène à la clause suivante :

2- Avoir plusieurs années de pratique réussie de la psychothérapie : sinon, qu'enseignerez-vous ??... J'exerçais depuis dix ans lorsqu'on m'a demandé de transmettre ce que je savais en Hypnose, et encore, j'ai mis longtemps à accepter cette véritable "mission" !
C'est qu'il faut de la bouteille pour tenir en haleine tout un groupe avec des cas de thérapie et des démonstrations pendant plus de 50 jours complets ! Ce n'est pas un simple week-end, cela fait un énorme paquet d'histoires, de souvenirs, d'anecdotes, d'expériences à raconter. Qu'enseignerez-vous si vous ne les avez pas ?

Comme je vous le disais plus haut, avec le niveau des formations actuelles, l'apprentissage va bien plus vite qu'autrefois. Afin de devenir Enseignant, on peut donc miser aujourd'hui sur 3-4 années de pratique... réussies de l'hypnothérapie ! Eh oui, car s'il suffisait d'aligner les années pour acquérir la maturité et la sagesse, cela se saurait. Il faut aussi que ces années soient bien pleines ! Donc, seulement trois ou quatre ans de pratique, mais de bonne pratique.

Votre expérience pratique vous apportera également un élément précieux et indispensable : l'intuition ! Seul élément capable de vous permettre de répondre à vos patients, en toutes situations, et donc à vos prochains élèves, quelles que soient leurs questions.

Vient ensuite le dernier point, par ailleurs tout aussi essentiel :

3- Savoir s'exprimer en public et avoir un bon sens pédagogique : corollaire au point précédent, car (ceci dit très amicalement) nombreux sont les excellents thérapeutes qui sont pourtant, et malheureusement, de piètres pédagogues et qui feraient mieux de rester dans leur domaine d'excellence...
"Animer" un groupe, c'est lui "donner du mouvement" ; c'est aussi lui donner une âme. Vous ne pouvez jamais relâcher votre attention. Il s'agit d'un ballet qui se danse du début à la fin de journée ; c'est une symbiose entre vous et le groupe, jours après jours. Il faut accepter ce partage, cette union, tout en maintenant chacun à sa place, canaliser cette énergie et l'utiliser à l'avantage du groupe et de chacun - sans oublier personne.

Il faudra montrer et permettre et non guider ou imposer. On ne peut rien enseigner à un homme. On peut seulement l'aider à trouver ce qui est en lui, disait Galilée. L'enseignant, même en Hypnose, n'a aucun pouvoir, que celui de montrer et d'aider à ouvrir les différentes portes ; lui-même a déjà franchi les siennes... Avez-vous franchi les vôtres ? Veillez-vous chaque jour à continuer le voyage, à chaque instant de votre vie ?

Il vous sera infiniment plus facile de devenir "Enseignant en Hypnose" si vous avez déjà une expérience de la formation. Être néophyte dans ce domaine n'est pas forcément un empêchement définitif à la formation d'Enseignant, mais ce sera un savoir-faire qu'il vous faudra impérativement développer, dans d'autres applications, avant de tenter de former qui que ce soit en Hypnose, domaine difficile et exigeant s'il en est...

Former en Hypnose, c'est un peu comme faire du théâtre d'improvisation : cela demande une grande maîtrise technique, ce qui vous laisse "jouer" avec le groupe.
Vous ne pourrez vous permettre le moindre trac ou la moindre gêne devant un groupe, car (surtout en Hypnose Ericksonienne) vous aurez cent choses à penser en même temps au moment où vous enseignerez. Il vous faut une technique pédagogique capable de suppléer, jour après jour, à vos éventuels coups de fatigue ou baisse de moral...

La "face apparente", ce que voient les personnes en formation, paraît facile, simple et fluide, mais l'Enseignant en Hypnose Ericksonienne est continuellement en train de placer une véritable broderie de techniques hypnotiques à ses élèves, pour leur démonter et leur faire intégrer au "juste niveau" le cours et les outils de l'Hypnose.

De son côté, l'Enseignant en Hypnose Humaniste doit réussir à faire passer en termes simples des concepts peu évidents d'ordinaire. Il doit avec une très bonne maîtrise personnelle de ces idées, afin de les proposer sous différents aspects et parvenir à provoquer le "Eurêka" chez les participants aux formations.

Par ailleurs, l'Enseignant en Hypnose doit parvenir à opérer une métamorphose chez ses élèves - car "en Hypnose, on n'applique pas un outil, on devient soi-même l'outil" - et c'est tout un art et une technique assez complexes à maîtriser... et qui doit être présent en sous-couche de tout apprentissage conscient. Pas le temps de ralentir ou réfléchir : toute votre connaissance doit être intégrée, afin qu'elle "sorte de vous" de manière automatique et fluide - car votre esprit sera occupé par les aspects techniques, pédagogiques. Le contenu formel doit être plus que maîtrisé !

Un Enseignant ne prépare pas son cours d'Hypnose la veille, comme le ferait un formateur. Il ne lit rien devant le groupe et, s'il le fait, c'est de manière stratégique : en se servant de la feuille qu'il vient de distribuer, pour montrer l'exemple aux élèves (une manière discrètement de leur signifier : "suivez sur la feuille !")... Chaque parole, chaque geste est pensé.

Au niveau d'un Enseignant, donc d'une formation en interaction instantanée avec le groupe, la préparation ne suffit pas, le cours s'improvise avec fluidité et doit "sortir" de l'Enseignant avec facilité, détente, humour et limpidité... Ce qui n'est pas toujours évident quand le sujet du jour est complexe ou difficile émotionnellement.

Rendre simples les choses les plus dures, apprendre en riant sans savoir que l'on apprend, et atteindre un niveau technique hors du commun, voici les objectifs d'un "Enseignant en Hypnose" pour son groupe.

- POUR L'HYPNOSE HUMANISTE : en plus des 3 points décrits ci-dessus, il vous sera demandé un travail personnel. Voyez la présentation de la formation d'Enseignant HH et TSA, sur le site de l'IFHE.


Devenir Enseignant en Hypnose, c'est...

...avoir une parfaite maîtrise de la théorie et de la technique hypnotique, au-dessus de la moyenne ; avoir vécu, avoir de l'expérience et avoir travaillé sur soi et les autres ; savoir mener un groupe et lui apprendre à grandir ; savoir faire ce qui convient, au détriment parfois de son ego, prendre les bonnes décisions quand il le faut, changer de stratégie immédiatement et pousser à l'envol, tout en favorisant l'autonomie...
Rien de facile ni d'évident, car vous touchez-là au coeur de chacun.

Les gens attendront aussi de vous que vous connaissiez tout, que vous sachiez tout faire. Cela nécessite beaucoup d'humilité, de sang-froid, une volonté d'amélioration constante et donc une supervision personnelle permanente (par une personne neutre et critique), un coaching de chacune de vos interventions de formation, au départ et même encore après des années d'enseignement, et une grande flexibilité à accepter et mettre en place le changement.

Vous devrez être l'exemple vivant de ce que vous enseignerez... et pas seulement en formation !


Alors, si votre projet est de devenir "Enseignant en Hypnose" (Ericksonienne ou Humaniste) et que vous estimez pouvoir réaliser ce rêve ambitieux avec l'IFHE : suivez nos formations, cela nous permettra de faire vraiment connaissance ; cela vous permettra aussi de découvrir nos savoir-faire et savoir-être. Montrez-nous ce que vous valez, techniquement et humainement. Les personnes de valeur n'ont pas besoin de grand bruit et de spectacle pour sortir du lot...

Les personnes actuellement en formation d'Enseignant ont toutes eu de très bonnes notes à leurs examens pratique et écrit (au-dessus de 18). Elles sont passionnées et ont un projet fort. On devient Enseignant pour enseigner, il faut donc aussi penser à cela : quel genre de structure voulez-vous monter, où cela, pour qui ? etc. Là aussi, le "label IFHE" sera aidant, tant auprès des banques que de vos futurs clients.

Tant de choses à faire...
A très bientôt, donc.

Olivier Lockert
Fondateur de l'IFHE

 


Institut Français d'Hypnose Humaniste & Ericksonienne
SARL IFHE, 60 rue Carnot, 92100 Boulogne-Billancourt - Tél. (+33) 01 55 18 00 00 - Fax : (+33) 01 41 86 05 05

IFHE 1995-2017 ®
Mentions légales